icon_user icon_forum icon_facebook icon_twitter icon_send_message icon_rss

Société COVID-19
fond_titre_article

NON, la CPI n'a pas accepté une plainte pour violation du code de Nuremberg

La fake news fait les choux gras de tout ce que le web compte d'influenceurs complotistes et autres sites de réinformation : la CPI aurait accepté une plainte pour violation du code de Nuremberg !

Faux Faux
14/03/2021 Par Guillaume_HB
Pertinence
Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide

De France Soir à Réseau International en passant par Qactus ou les Moutons Rebelles, tous publent la même infox sur l'air du scoop qui va tout changer :

"La plainte déposée la semaine dernière devant le tribunal de La Haye accusant le gouvernement israélien de violer le code de Nuremberg a été confirmée."

Et tous s'appuient sur la capture d'un courrier émanant du bureau du procureur de la CPI (censé être la preuve factuelle de leur délire).

Le problème c'est que ce courrier n'est en fait que l'accusé de réception du courrier envoyé par les avocats Ruth Makhacholovsky et Aryeh Suchowolski pour signifier leur intention de porter plainte (sur des bases complètement fantaisistes, mais c'est une autre histoire). Concrêtement, dès que quiconque envoie un document à la CPI, la CPI répond qu'elle a bien reçu le document en question et l'a enregistré en tant que tel. Comble d'ironie, le document précise noir sur blanc que ce courrier ne signifie aucunement qu'une investigation a été ouverte, ni ne le sera.

En d'autres termes, le document dont se sert toute la complosphère pour entraîner encore un peu plus ses suiveurs vers le fond contient la preuve irréfutable que tous mentent et désinforment sans chercher à mettre en lumière les faits  - a minima par incompétence crasse. Force est de reconnaître qu'en dehors de ceux qui tiennent absolument à les croire quoiqu'il arrive, il est toujours aussi compliqué de leur accorder la moindre confiance.

Donnez nous votre avis
IMG PAR DEFAUT

Guillaume_HB
mots-clés : Société - A la une - COVID-19
0 contribution


Top 10
fond_titre_article