icon_user icon_forum icon_facebook icon_twitter icon_send_message icon_rss

COVID-19
fond_titre_article

Non, pas de camps de quarantaine en Nouvelle-Zélande

La célèbre chaîne fox news a fait encore parler d'elle. Cette fois, ci il ne s'agit pas d'une actualité qui touche les États Unis et les élections, mais La Nouvelle Zélande et la Covid19.

Faux Faux
08/11/2020 Par JR
Pertinence
Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide

L'hotel Sudima, un des hôtels utilisés pour isoler les gens. © Fiona Goodall/Getty Images

Depuis plusieurs jours, une capture d’écran montrant la journaliste Laura Ingraham fait le buzz. Dans la vidéo, la journaliste de Fox News annonce que la Nouvelle Zélande va mettre en place des "camps de quarantaine".

Il n'a pas fallu attendre longtemps avant que les covidoseptiques ne réagissent, comme c'est le cas sur la capture d'écran ci-dessous. Mais qu'en est il réellement ?

Pour limiter la propagation du virus à l'intérieur de son territoire, la Nouvelle-Zélande a mis en place une quarantaine obligatoire pour les personnes arrivant de l'étranger. Lors de leur arrivée sur le sol Néo-Zélandais les personnes sont mis en isolement dans des centres d'hébergements prévus à cet effet. A noter que ces règles s'appliquent aussi pour les ressortissants Néo-Zélandais testés positifs.

Il s'agit d'hôtels réquisitionnés par le gouvernement. Il y a le managed isolation facitity, et quarantine facilty.

Les Managed Isolation Facitity sont des centres prévus pour les personnes arrivant en Nouvelle Zélande (placées en isolation pendant 14 jours). La quarantaine est levée au bout de 14 jours en cas de test covid19 négatif.

Les Quarantine Facilty sont des centres prévus pour les personnes ayant été testées positives au covid19, ayant eu des symptômes ou ayant été en contact avec d'autres personnes contaminées. Toute personne testée positive alors qu'elle a été placée en managed isolation facility sera transférée en quarantine facilty. La quarantaine est levée au bout de 14 jours et après une absence de symptômes pendant  72 heures 

20 minutes précise que l'isolement pourra être prolongé dans certains cas :

"le gouvernement Néo-Zélandais informe que ces mesures « peuvent être prolongées pour un total de 28 jours en cas de refus de test Covid-19 ou si un professionnel de santé considère la personne concernée comme étant à risque".

Les règles sanitaires sont évidement strictes puisqu'il faut limiter la propagation du virus dans le pays. Les sorties sont rares (la liste des exceptions est ici), le port du masque chirurgicale est obligatoire, la distanciation physique doit être respectée et les visites sont interdites.

Mais qui dit règles sanitaires strictes ne veut pas dire privation de tous les droits. Voici une liste de ce que les pensionnaires peuvent faire :

  • Ils ont la possibilité de se connecter à internet, à tout moment,
  • Ils peuvent appeler leur famille à n'importe quel moment de la journée,
  • Ils peuvent donner des interviews à des journalistes, soit par téléphone, ou soit pas visioconférence,
  • Ils peuvent commander de la nourriture, via des supermarchés en ligne,
  • Ils  peuvent recevoir des affaires, venant de leurs proches,

Toute personne se rendant en  Nouvelle Zélande est mis au courant dès l'achat du billet (voir la capture ci dessous) qu'elle devra s'isoler lors de son arrivée en Nouvelle Zélande. L'information apparait d'ailleurs, sur le site du Quay d'Orsay

La personne devra passer par un site créé spécialement par le gouvernement pour obtenir une place dans un centre. Sans ce "voucher", elle ne pourra rentrer en Nouvelle Zélande. Dans certains cas le placement en isolement sera payant.

En conclusion. Non, la Nouvelle-Zélande n'a pas mis en place des camps de quarantaines. Il s'agit d’hôtels requisitionnés par le gouvernement Néo-Zélandais afin d'isoler les personnes arrivant sur son territoire et les ressortissants testés positifs.

Pour finir sur une note plus douce, les Néo Zélandais ont le sens de l'humour et ont tourné en dérision cette info.

''Voici une cage d'isolement dans notre camp de quarantaine. Les gardes cruels la font rouler jusqu'en bas et rigolent pendant que vous hurlez."

 

 

Donnez nous votre avis
IMG PAR DEFAUT

JR
mots-clés : COVID-19
0 contribution


Top 10
fond_titre_article