icon_user icon_forum icon_facebook icon_twitter icon_send_message icon_rss

COVID-19
fond_titre_article

Non, ceux qui ont répondu par SMS qu'ils sortiraient malgré le confinement, ne sont pas convoqués au tribunal de Nanterre.

Des publications sur les réseaux sociaux laissent entendre que des personnes ayant répondu au SMS envoyé lundi qu'elles allaient ignorer ses consignes de confinement, sont visées par la justice.

Faux Faux
18/03/2020 Par Baptiste_HB
Source externe : https://factuel.afp.com/non-ceux-qui-ont-repondu-par-sms-quils-sortiraient-malgre-le-confinement-ne-sont-pas-convoques-au
Pertinence
Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide

Des réponses aux SMS gouvernemental sous surveillances, des représailles quand on répond à un automate... 

L'équipe d'AFP Factuel s'est interrogé sur une façon curieuse de poursuivre les rebelles en justice.

Des publications sur les réseaux sociaux laissent entendre que des personnes ayant répondu au SMS envoyé par les services du gouvernement lundi qu'elles allaient ignorer ses consignes de confinement, sont désormais visées par la justice. Mais le parquet de Nanterre dément avoir reçu quelque instruction que ce soit en ce sens, et le message présente de nombreuses incohérences.

Retrouvez l'article complet sur le site de notre partenaire "AFP Factuel":
https://factuel.afp.com/non-ceux-qui-ont-repondu-par-sms-quils-sortiraient-malgre-le-confinement-ne-sont-pas-convoques-au

Donnez nous votre avis
IMG PAR DEFAUT

Baptiste_HB
mots-clés : COVID-19
0 contribution


Top 10
fond_titre_article