icon_user icon_forum icon_facebook icon_twitter icon_send_message icon_rss

Politique A l'étranger
fond_titre_article

Desintox : le camion blindé de la Monusco accidenté à Beni ne contenait pas de sacs de Cobalt

Une image de camion renversé a circulé sur les réseaux. Les sacs visibles contiennent du sable et non du cobalt.

Faux Faux
11/10/2018 Par Yaume
Source externe : http://www.congocheck.net/desintox-le-camion-blinde-de-la-monusco-accidente-a-beni-ne-contenait-pas-de-sacs-de-cobalt/
Pertinence
Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide

Contrairement à ce qui se raconte depuis le dimanche dernier sur des réseaux sociaux, des sacs de cobalt n’ont pas été retrouvés après l’accident d’un camion de la Monusco à Beni. Il s’agissait au contraire des sacs de sable.

‘’Un camion blinde de la Monusco s’est renversé ce matin a Beni et la population y a retrouve du Cobalt et de la bière’’. Voila l’une des publications qui circulent en ligne depuis le dimanche 07 octobre dernier après l’accident d’un vehicule de la Monusco à Beni.

Des internautes ont affirmé, que le vehicule de la Monusco contenait des sacs de Cobalt comme cela se voit sur l’image. En effet, cela est une Infox (information bidon) car n’ayant pas été vérifiée.

En réalité, après  cet accident survenu dans la matinée du dimanche 07 octobre, il s’est fait remarquer qu’il se trouvait de la boisson sucrée et de la bière dans le véhicule qui se dirigeait vers une base de la Monusco. Pour  ce qui est des pretendus sacs de Cobalt, il s’agissait plutôt de sacs de sables qui ont été confondus avec le minerai.

Cette version verifiee du fait avancée par certains témoins est soutenue par la porte-parole de la Monusco contactée par Congo Check.

‘’Nous avons vu en effet que cet incident suscitait beaucoup de commentaires sur les médias sociaux et traditionnels. Concernant les sacs qui seraient remplis de minerais, je souhaiterais préciser que les militaires utilisent des sacs de sable pour se protéger pendant les opérations’’ a déclarée Florence Marchal. Elle rajoute que ‘’le Commandant de la Force a instruit ses équipes afin qu’elles procèdent à une enquête qui permettra de déterminer les circonstances exactes de l’accident’’ et que des sanctions seront prononcée si nécessaire.

Donnez nous votre avis
IMG PAR DEFAUT

Yaume
mots-clés : Politique - A l'étranger
0 contribution


Top 10
fond_titre_article