en prison 2/3 de culture musulmane d'apres jack lang ?

Une « information » trouvée sur le net vous semble douteuse ?
Utilisez d’abord les boites de recherches "forum" en haut de cette page et "article" sur la page d'accueil, puis posez ici la question aux bénévoles de la Hoaxteam.
SVP : soyez explicite dans le titre du message et donnez vos sources : URL, copie du mail...
Répondre
manux
Messages : 2
Inscription : jeu. févr. 09, 2017 12:17 am

en prison 2/3 de culture musulmane d'apres jack lang ?

Message par manux » dim. sept. 08, 2019 10:42 pm

bonjour
je viens de lire cette lettre :
https://cdn.lesalonbeige.fr/archive/6a0 ... 0603be970c
courrier du 18 11 2014 de jack lang au ministre de l'interieur pour augmenter le nombre de aumonier musulman
info ou intox ?
@+

nanoushka
Messages : 1
Inscription : lun. sept. 09, 2019 1:47 pm

Re: en prison 2/3 de culture musulmane d'apres jack lang ?

Message par nanoushka » lun. sept. 09, 2019 1:52 pm

Bonjour,
Je ne sais pas d'où sort ce chiffre, étant donnée que fichage ethnique ou religieux est (heureusement) interdit en France. Il s'agirait alors d'une grosse approximation basée sur quelque chose que l'on estimerait de parlant (genre les prénoms et noms de familles). Pour moi, c'est une information à prendre avec des pincettes.

manux
Messages : 2
Inscription : jeu. févr. 09, 2017 12:17 am

Re: en prison 2/3 de culture musulmane d'apres jack lang ?

Message par manux » mar. sept. 10, 2019 3:10 pm

bonjour
Entretien avec MOHAMED LOUESLATI Aumônier régional musulman des prisons pour l’Ouest de la France
http://www.placepublique-rennes.com/art ... s-barreaux
PLACE PUBLIQUE : Aumônier régional musulman des prisons pour l’Ouest de la France, vous vivez à Rennes depuis 1973 et vous avez publié au printemps « L’islam en prison » (Bayard), un ouvrage très commenté sur la montée du radicalisme dans les prisons françaises. Vous êtes en charge d’un vaste territoire…
MOHAMED LOUESLATI : En effet, il englobe la Bretagne, les Pays de la Loire et la Basse-Normandie, et dans un proche avenir la Haute-Normandie. Cela représente une vingtaine d’établissements pénitentiaires, auxquels on va en rajouter quatre autres, soit plus de 6 000 détenus, à majorité musulmane, entre 50 et 80 % d’après le Contrôleur des prisons. Je travaille avec une équipe de 25 personnes. Il faut être présent sur le terrain. Si on laisse les détenus sans référent spirituel, c’est la porte ouverte à la radicalisation.

Répondre